Mettre sa technique au service des ambitions des Activités

La locomotive BB 27300 présentée aujourd’hui est le fruit de la coopération entre Transilien et la direction du Matériel. Véritable industriel au sein de la SNCF, cette dernière met sa technique au service des ambitions des Activités commerciales de l’entreprise.
Une partie de ses missions consistent en effet à les aider à définir leurs besoins en matériels neufs, à leur apporter son expertise, à procéder avec elles à l’élaboration des cahiers des charges d’appel d’offres, d’analyser les offres des constructeurs, d’assurer le suivi de l'exécution des marchés en veillant à la qualité et à la conformité des fabrications et au respect des délais de livraison.
Et quand certains matériels ne correspondent plus aux attentes des clients ou aux nécessités du service, elle aide également les Activités concernées à les adapter à l'occasion d'une révision.
Elle propose des solutions techniques et fait réaliser les modifications nécessaires par les établissements du Matériel. Elle procède également aux essais et à l’expertise technique ainsi qu’à l’homologation des matériels roulants d’avenir comme cette nouvelle locomotive Transilien BB 27300.

Outre ce volet, le Domaine Matériel assure également une autre mission, et non des moindres, la production des trains mis à disposition des voyageurs ou des clients du fret par les Activités.
Il en garantit la qualité, la fiabilité, les performances et surtout la sécurité.

Il intervient également à toutes les étapes du cycle de vie des matériels roulants, de leur conception, comme on vient de le voir, à leur radiation.

Le Domaine Matériel est composé de deux grands types d’entités :

- Une Direction qui pilote l’ensemble du domaine, définit la politique de maintenance des matériels roulants en fonction des besoins des activités, anime le réseau des entités intervenant dans l'ingénierie de maintenance et approuve les procédures et référentiels techniques correspondants.
Elle pilote la mise en oeuvre de la production dans les établissements et les dote des moyens nécessaires en personnel et en équipements spécifiques.
Elle définit les métiers du matériel, les compétences et les parcours professionnels-types des techniciens qui participent à l'élaboration et à l'entretien des matériels.
Elle conduit également la réflexion quant à l'organisation du travail en établissement.
La direction du Matériel contribue aussi à la définition de la politique de l’entreprise en matière de sécurité des circulations, de protection de l’environnement et d’interopérabilité ferroviaire pour le matériel roulant.