Il fallait maintenant que je recherche mon entreprise car la SNCF ne m’aurait certainement pas repris en stage puisque j’ai refusé la proposition d’embauche qui m’était faite dans un atelier de maintenance.
Mais je ne suis pas fait pour la maintenance donc il a fallu faire des choix (continuer mes études pour y échapper malgré les discours des différents professeurs disant que c'est impossible après un bac pro de continuer).

Je pars avec mon sac à dos frapper à toutes les portes possibles (je n’aime pas du tout l’envoie de CV) mais par ou commencer, pour un ferrovipathe comme moi, ça ne pouvait être qu’une entreprise ferroviaire, quoi de plus naturel que la RATP pour un parisien.

Mais où à la RATP, après réflexion, je suis plutôt parti sur la ligne 1 ou 14 et je me retrouve à Gare de Lyon devant une porte avec marquée Ligne 14, je rentre et demande à voir un chef. On m’emmène devant un responsable des installations fixes de la Ligne 14 et je lui dis que je serais plus intéressé par le matériel ferroviaire.

Il appel son collègue de l’atelier de maintenance de la ligne 14 et le rendez-vous est pris pour la semaine suivante. Et c’est gagner un nouveau contrat en alternance de 2 ans vient d’être signé avec le pôle de maintenance des navettes de la ligne 14.

Deux ans qui ont été riches en enseignements mais dur psychologiquement, les cours n’étaient pas si faciles que ça.
A la RATP j’étais enfermé sous terre avec seulement deux voies de maintenance alors que j’étais habitué aux altiers de plus de 20 voies, un grand chef que je trouvais assez dur.
Mais le pire c’est que je trouve qu’un métro n’est pas un train, je trouve que c’est un jouet.

Ma  tête ne pensais qu’à retourner à la SNCF

Site internet de ma formation:

http://www.lycee-dorian.org/formations/fiches/bts_maintenance_indus.html

Maintenance Industrielle

Objectifs et débouchés

Le titulaire de ce diplôme est un technicien de terrain qui intervient sur les équipements de production des entreprises industrielles ou de services (machines, lignes de fabrications, dispositifs de stockage et de manutentions...) Il doit assurer leur disponibilité permanente et leur amélioration.

Ses compétences s'appuient sur la maîtrise des techniques de maintenance, ainsi que sur une bonne connaissance des automatismes mécaniques ou électriques.

Il peut exercer les fonctions suivantes :

Maintenance corrective

En cas de panne, il fait appliquer les procédures de sécurité, établit un diagnostic, organise les opérations de dépannage, participe aux interventions les plus complexes. Il tient à jour les dossiers techniques des machines, il améliore les méthodes d'intervention.

Maintenance préventive

Il définit les opérations de maintenance préventive à effectuer, fixe les procédures de sécurité à respecter, planifie le travail des équipes, veille aux approvisionnements en pièces et composants. Il fait le bilan des activités réalisées, réduit leur coût, accroît leur efficacité.

Amélioration des moyens existants

Il analyse le fonctionnement d'une unité de production.

Intégration de moyens nouveaux

Il participe à la conception des nouveaux équipements d'une entreprise. Il choisit les fournisseurs et les sous-traitants, suit les travaux d'études, définit les besoins en formation. Il supervise l'installation des matériels sur site, contrôle leur mise en service.

Ce technicien supérieur, très recherché, peut travailler dans les services de maintenance des différentes industries : agroalimentaire, chimie, automobile, métallurgie, textile, etc. Il peut aussi être employé dans une société de maintenance indépendante, dans les entreprises de transport, les hôpitaux, les sociétés d'exploitation de chauffage, la grande distribution.

Admission dans la section

Ce BTS accueille principalement les titulaires d'un bac STI génie mécanique, génie électrotechnique, génie électronique, génie énergétique. Ainsi que les bac S et les bac pro MSMA, EIE (avec un bon dossier).

La formation

L'enseignement est partagé entre l'entreprise et le CFA. Une liaison est assurée entre les enseignants du centre de formation et les responsables de formation de l'entreprise d'accueil.

La durée totale de formation est de deux ans et le rythme d'alternance est de : 15 jours au CFA/ 15 jours en entreprise.