Il est 17h15, la RUP se termine, j’étais persuadé d’avoir un RDV avec des amis dans la soirée pour un petit restaurant. Mais après réflexion, ce repas aura lieu demain. Il est 19h aucune envie de rentrer chez moi seul alors que tout le monde est en vacances.

Ma seule envie est d’avaler des Kms, j’ouvre Pacific oh !!! Un ADC bien sympathique effectue un Parie Montparnasse-Dreux à 20h33. Ca me laisse le temps d’aller me restaurer, et c’est partit pour un petit Quick en gare (je suis en galère d’argent ma carte bleue ne fonctionne plus depuis la vieille). Je rejoins les quais mais lequel choisir…(toujours pas affiché le train). Mon instinct me pousse vers une VB2N accouplé à une 27300, ça m’a pas l’air plutôt pas mal pour un PMP-Dreux, en route pour la voie 24. L’ADC n’est pas encore en place, mais son sac est là, je le reconnais parce que pour une fois, ce n’est pas le fameux sac noir fidèle à tous les ADC.

Il me reste 10 min pour prendre quelques photos de la gare Montparnasse avec mon appareil photos numérique tout neuf acheté la veille à la Fnac pour ne pas faire de PUB. Juste le temps de tester les différents réglages pour avoir une ou deux photos nettes sous la voûte de PMP.

L’ADC arrive et c’est le départ puis…..jusqu’à Plaisir Grignon où je descends. Pourquoi si tôt parce que je n’aurais pas eu de train pour revenir sur Paris, l’adc est en quant à lui en RHR à Dreux. 30 min d’attente me permettent de réfléchir et me redonne quelques envies. J’ai appris pendant la journée un choc d’un Express (train venant de Chartres allant à Paris) à Rambouillet à 160 Km/h. Les dégâts sont importants sur la 25100 et le déraillement n’ a pas du être très loin….

Un CTT a eu pour mission d’aller chercher la rame garée à Rambouillet départ 22h15 pour la ramener à Trappes à 2h du matin vitesse limitée à 10 Km/h. Ma curiosité était telle que je voulais maintenant aller coûte que coûte à Rambouillet. Alors c’est partit pour un PLG-St CYR puis St Cyr-RBT.

Il est 21h49, j’ai 15 min pour prendre des photos en gare de St Cyr, il commence vraiment à faire nuit, c’est de plus en plus délicat d’avoir de belles photos. 22h04 arrive la 27300, je n’ose pas déranger l’ADC et je monte en 1ère voiture, je reste debout pour essayer d’apercevoir l’express qui peut me passer sous le nez à tout instant, son départ était prévu à 22h15. Finalement je décide de ne pas descendre avant et d’aller jusqu’à RBT et j’aperçois l’express et ses deux 25100 accolées.

La pression diminue, seulement comment s’y rendre l’express est garé derrière une 5300 et il faut traverser des voies principales. Ouff ma magnifique ceinture jaune est comme toujours dans mon sac. Arrivée en tête de la 5300, les 25100 apparaissent manque de pot un grillage sépare les voies principales des voies de garages. Aucune lumière en cabine, je crie le prénom du CTT mais personne ne répond. Le dernier train pour Paris est en gare il part dans 5 min que faire gros dilemme ( ce n’est pas vraiment le dernier tarin, mais le dernier qui me permette de prendre le métro après..). Je prends alors la décision de rentrer chez moi pour ne pas dormir dans « une cabine téléphonique » dans la gare de Rambouillet… En repartant je croise le feux blancs de la 25100, un peu dégoûté de ne pas avoir vécu cette nouvelle expérience.

J’en ai marre de faire des tours de 27300, 9200, TGV. Les bonnes vieilles locomotives du CFA me manque style les 16500 de l’EIMM d’EPERNAY.
Il est 23h51 un crie me réveil terminus Paris Montparnasse !!! Encore 45 minutes de métro pour retrouver son lit.